17 Jan 18

Comment remplacer un silentbloc ?

Partager   

  
  

L’entretien d’un véhicule à moteur ce n’est pas seulement le nettoyage de la carrosserie. Il y a également les autres composants et notamment les articulations. Par articulation, il faut comprendre les silentblocs.


La question est donc, comment procéder au remplacement d’un silentbloc ? Pour cela le plus simple reste d’utiliser un extracteur silentbloc. Toutefois, il faut en premier en apprendre plus sur le silentbloc et son remplacement.

Ce qu’il faut connaitre au sujet du silentbloc

Pour commencer avant de faire une opération d’extraction à l’aide d’un extracteur silentbloc, il faut savoir de quoi il s’agit. Le silentbloc est avant tout une pièce qui est faite à partir d’un matériel souple qui permet d’absorber les vibrations et les chocs possibles entre des organes mécaniques. Il faut savoir que le matériel dont il est question dans la fabrication du silentbloc est en général du caoutchouc. Toutefois, il est possible de le fabriquer dans d’autres matières comme du plastique ou d’autres matériaux ayant les mêmes attributs. L’important étant le fait que le silentbloc dispose des caractéristiques importantes comme le pouvoir d’amortir et une certaine élasticité. Le rôle d’un silentbloc est simple. Il s’agit en gros d’assurer la liaison du châssis de la voiture avec le triangle de suspension. Le silentbloc est également utilisé pour diverses taches comme l’insonorisation du fonctionnement du moteur, il peut également fixer une ligne d’échappement. Bien sûr, il faut procéder à un entretien du silentbloc après un certain laps de temps, voire même procéder à un remplacement d’où le recours à l’extraction du silentbloc avec l’aide d’un extracteur. Il faut savoir que ce sont les contraintes qui apparaissent à cause du montage de pièces plus performantes ou à un usage un peu trop sportif de la voiture.

Les étapes pour un remplacement de silentbloc

Bien sûr, en ce qui concerne l’extraction du silentbloc, il est plus facile de le faire avec un extracteur silentbloc. Les étapes de cette extraction ou plutôt du remplacement sont nombreuses. En premier lieu, il faut mettre la voiture sur chandelle, ensuite déposer la roue et l’étrier de frein, puis ensuite déposer les trains roulants appropriés. À partir de là, il faut déposer les anciens silentblocs, et c’est là qu’entre en jeu l’extracteur de silentbloc. Il y a bien sûr d’autres méthodes comme la méthode thermique ou bien la scie cloche. Il faut bien sûr prendre en compte le type de silentbloc à remplacer. En effet, il existe différents types de silentbloc. Il y a notamment les silentblocs polyuréthane aussi appelés silentbloc « poly », les silentblocs rigides et enfin ceux qui sont nommés les bras rotulés. Le plus souvent, les gens utilisent le silentbloc poly pour un usage quotidien et pour ceux qui veulent faire des tours de piste dans certaines occasions seulement. La raison en est simple, ces dernières ont une caractéristique de polyvalence et une certaine aisance de confort que les autres types de silentbloc n’ont pas. Les voitures sur piste utilisent en général seulement ceux rigides et ceux rotulés.


mot clés :

Partager   

  
  

Articles similaires


Meilleurs articles