10 Apr 17

Conseils pour importer des voitures occasion

Partager   

  
  

À l’heure où l’on parle, le marché des voitures occasion est en pleine expansion. De plus en plus de Français sont intéressés par les bas prix de ces voitures en excellent état


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À l’heure où l’on parle, le marché des voitures occasion est en pleine expansion. De plus en plus de Français sont intéressés par les bas prix de ces voitures en excellent état. La principale raison qui explique cela est la stagnation du pouvoir d’achat des ménages. Le phénomène a beaucoup évolué. Pour preuve, en 2009 il se vendait 2,2 voitures d’occasion pour une neuve. Aujourd’hui, il se vend 4 voitures d’occasion pour une neuve. C’est un marché juteux pour les importateurs ou les particuliers qui veulent acheter à l’étranger, où les véhicules de deuxième-main sont moins chers. Mais gare aux arnaques ! Quelques conseils pour importer des voitures sport d'occasion vers l’hexagone.

Réussir l’importation de voitures occasion en choisissant le bon mandataire

Le prix des voitures occasion est moins cher dans certains pays d’Europe comme l’Allemagne. Cela s’explique par le fait que chez ce dernier, les offres sont bien plus nombreuses qu’en France. Certains mandataires malhonnêtes veulent exploiter cette situation en usant de pratiques frauduleuses. Le stratagème le plus courant est la fraude à la TVA via la triangulaire ou « carrousel ». Elle consiste à se procurer une voiture dans un pays d’Europe par le biais d’une société étrangère chargée de mettre en place une facture TTC, alors que ladite société a acquis le véhicule hors taxe. Au bout du compte, les 3 sociétés vont éviter le paiement de la TVA dans leurs pays respectifs. En tant qu’acheteur, l’État peut vous condamner au même titre que le vendeur fraudeur, s’il est prouvé que vous aviez des suspicions sur les pratiques frauduleuses de ce dernier.

Aucune formalité douanière pour l’importation des voitures occasion par un particulier

Ayez l’esprit tranquille, il est inutile de payer la TVA dans le pays d’achat et d’importation, si vous importer une auto occasion depuis un pays membre de l’UE. Du moins si vous agissez en tant que particulier. C’est le cas contraire si vous achetez ou importez des voitures neuves. Pour rappel, selon la réglementation française en vigueur, le véhicule neuf est celui qui a moins de 6 mois ou qui a moins de 6000 km au compteur le jour de son entrée sur le territoire français. Sahez aussi que vous pouvez bénéficiez d’une franchise pour l’importation de véhicules d’occasion depuis un pays hors de l’UE, si vous remplissez certaines conditions comme : avoir résidé au moins 12 mois dans un pays hors de l’UE, utilisé le véhicule à titre privé durant au moins 6 mois….

Gestes simples pour éviter de perdre de l’argent lors de l’achat des voitures occasion

Pour éviter les mauvaises surprises, observez les gestes suivant quand vous achetez une automobile occasion. Tout d’abord, faites vous accompagner d’un mécanicien ou d’un connaisseur lorsque vous vérifiez l’état du véhicule. Sachez que, pour certaines marques Chrysler, il n'est pas toujours facile de trouver des pièces détachées dont les pièces VOYAGER. Évitez de vous fier au contrôle technique vierge offert par le vendeur. Ensuite, vérifiez le compteur kilométrique. La diminution du nombre de routes parcourues par la voiture est la plus veille arnaque du monde dans le domaine de la vente occasion voiture. Enfin, retrouvez de plus amples informations sur le domaine en consultant un guide d’achat d’un véhicule occasion.


mot clés :

Partager   

  
  

Articles similaires


Meilleurs articles