10 Apr 17

Quel régime alimentaire à adopter lorsqu'on pratique un art martial

Partager   

  
  

Dans le monde des arts martiaux, l’alimentation revêt une importance considérable. Les personnes qui pratiquent ce genre de sport adoptent souvent une nutrition non conventionnelle


Dans le monde des arts martiaux, l’alimentation revêt une importance considérable. Les personnes qui pratiquent ce genre de sport adoptent souvent une nutrition non conventionnelle. En général, le repas d’un pratiquant de sport de combat devrait toujours être équilibré sans pour autant être pauvre en nutriments. Retrouver dans les lignes qui suivent les principales réponses au régime alimentaire à adopter lorsqu’on pratique un art martial.

Quand manger pour le régime alimentaire des arts martiaux

Il est relativement facile de savoir quand manger quand on pratique les arts martiaux. D’une part, évitez de manger lourd 3 heures avant un entrainement. 3 heures, c’est le temps que prend notre organisme pour accomplir le processus de digestion. Si vous mangez quelque chose de consistant durant ce laps de temps, votre réactivité et votre résistance s’en trouveront affectées. Sachez que la digestion limite le transport d’oxygène dans les muscles et vers le cerveau. Certains médecins affirment même que le ballotement des aliments dans les organes durant un entrainement endommagerait les organes. D’autre part, pour augmenter vos performances, mangez des aliments riches en glucides pour gonfler votre stock de glycogène 8 heures avant un entrainement. Pour rappel, le glycogène est le courant qui fait fonctionner les muscles.

Quoi manger quand on suit le régime alimentaire d’un pratiquant d’arts martiaux ?

Le régime alimentaire des pratiquants de sports de combat se rapproche de celui adopté par les personnes suivant un programme fitness et bien êtreC’est une alimentation variée et proportionnelle.

Tout d’abord en ce qui concerne la consommation de protéines : 100 grammes par jour suffisent amplement. Une surdose peut entrainer des douleurs musculaires. Quand cela survient, il vous suffira de limiter votre consommation de viande.

Ensuite, pour le cas des lipides. Il va sans dire qu’il faut en limiter la consommation. Un moyen efficace de savoir si vous consommez trop de lipides est de former un pli de peaux avec 2 doigts sur la peau du nombril. Si le pli dépasse les 3 centimètres, vous consommez trop de lipides.

Enfin, il faut consommer du glucide : c’est le carburant de nos muscles. Notre organisme est incapable de fournir un effort continu s’il y a carence en glucide (sucre lent). Malgré cela, il faut proscrire ou limiter au strict minimum la consommation de sucres rapides (gâteau, bonbons…)

L’importance de l’eau dans un régime alimentaire pour pratiquant d’arts martiaux

En plus d’adopter un régime diététique et santé, les pratiquants d’arts martiaux doivent boire beaucoup d’eau. Il faut surtout boire avant et après les séances d’entrainement, mais jamais durant une séance. D’une manière générale notre organisme à besoin de boire au moins 2 litres d’eau par jour. Mais ce chiffre peut être revu à la hausse, si l’on fournit un effort plus important que d’habitude. Évitez de prendre du café ou du lait avant un entrainement. Enfin, si vous voulez progresser rapidement dans les arts martiaux suivez les conseils pour choisir et trouver un coach de self-defense.


mot clés :

Partager   

  
  

Articles similaires


Meilleurs articles