10 Apr 17

Stage et convention de stage : les points les plus importants à savoir

Partager   

  
  

Dans le but d’encadrer le statut précaire des stagiaires depuis le temps, le gouvernement, outre la modification et la révision des codes et lois concernant ce domaine de l’éducation, choisit de mettre en place l’exigence de la convention de stage


 

 

 

 

 

 

Dans le but d’encadrer le statut précaire des stagiaires depuis le temps, le gouvernement, outre la modification et la révision des codes et lois concernant ce domaine de l’éducation, choisit de mettre en place l’exigence de la convention de stage pour tous ceux qui veulent bénéficier de ce temps d’apprentissage et de pratique réalisé directement au sein d’une entreprise. Avant de vous y lancer cependant, il serait plus que préférable de prendre connaissance des points des plus importants à savoir sur les stages en entreprise et la convention de stage.

Ce que disent les lois sur la durée et la rémunération en stage en entreprise

Pour s’intégrer parfaitement dans le monde professionnel, réaliser un stage en entreprise au moins s’avère des plus indispensables. Afin de ne pas vous laisser abuser ni appréhender cependant, vous devrez savoir qu’aujourd’hui, des textes de loi encadrant ce secteur de l’éducation existent bel et bien et doivent être suivis. Parmi les nombreux points évoqués dans ces textes est particulièrement la durée du stage qui ne peut plus dépasser les 6 mois par année d’enseignement. La possibilité d’une dérogation n’est d’ailleurs plus permise aujourd’hui. En ce qui concerne la rémunération, les entreprises sont actuellement dans l’obligation de rémunérer les stages dont la durée dépasse les deux mois. La rémunération est ainsi comptée dès le premier jour de travail, le montant minimum de ce paiement ayant été défini par la loi pour 554 euros et quelques centimes par mois.

L’importance de la convention de stage

Un document qui a été rendu obligatoire de présentation lors de la recherche de stage depuis l’année 2006, il s’agit particulièrement d’un document établit entre l’étudiant, l’établissement et l’entreprise concernant l’encadrement et les clauses de conditionnement pour la réalisation des stages. Pour être valable d’ailleurs, il devra être signé par les trois parties en signe de connaissance et d’acceptation. Généralement, ce document doit convenir d’un minimum de 11 clauses définissant particulièrement le rôle et les activités qui doivent être confiés au stagiaire. Si vous désirez avoir plus d’informations sur le sujet d’ailleurs, cliquez ici. Sachez cependant que la convention de stage doit définir clairement au moins, la durée du stage en stipulant les dates de début et de fin, ainsi que le temps de travail hebdomadaire maximal exigé pour le stagiaire, sans oublier la rémunération et les conditions de son versement. Afin d’obtenir ce document cependant, vous devrez être un étudiant inscrit au sein d’un établissement. Ceux qui ne sont pas étudiants peuvent aussi prétendre à son obtention, mais le processus pourra s’avérer plus long et plus difficile.


mot clés :

Partager   

  
  

Articles similaires


Meilleurs articles