14 Jan 19

Tout savoir sur le profil d'un automobiliste « jeune conducteur »

Partager   

  
  

Grâce aux nombreuses offres sur le web, la recherche de la meilleure couverture auto devient un véritable plaisir.


La concurrence entre les assureurs permet de trouver facilement l’offre adaptée à chaque profil d’automobiliste, même pour les jeunes conducteurs. Ces derniers sont ceux qui viennent de réussir leur examen de conduite et ont obtenu récemment leur permis de conduire. Général, un automobiliste est qualifié en tant que « jeune conducteur » si son expérience à la conduite est inférieure à trois ans. De ce fait, il n’est pas obligé de souscrire une assurance propre à lui parce qu’il manque encore d’expérience au volant. Si vous n’avez jamais souscrit ce type de contrat, alors que vous avez déjà conduit depuis longtemps, vous serez également considéré en tant que jeune conducteur. Ce titre est aussi attribué à tous ceux qui conduisent une voiture de fonction. Pour cause, ces personnes ne sont pas forcément mentionnées sur le contrat d’assurance auto du véhicule concerné.

L’assurance auto dédiée aux jeunes conducteurs

Après l’acquisition d’un véhicule neuf auprès d’un mandataire auto comme Auto IES, la souscription d’une assurance auto est la première chose à faire par l’automobiliste. Même s’il porte la qualification de jeune conducteur, une couverture minimale est requise par la loi. À ce propos, il est contraint de souscrire au moins une assurance auto au tiers. Ce type de couverture lui offre le privilège de bénéficier la garantie responsabilité civile. Ainsi, il sera couvert pour les éventuels dégâts matériels ou corporels qu’il pourrait causer à un tiers en cas de sinistre responsable. Toutefois, une surprime peut être infligée par les assureurs aux jeunes conducteurs. Vu leur manque d’expérience, leurs situations sont susceptibles à une aggravation du risque à assurer. C’est la raison pour laquelle leur couverture fait l’objet d’une surprime. Celle-ci sera systématiquement appliquée selon l’article A.335-9-1 du Code des Assurances. Elle sera limitée à 100 % du tarif de base et fait l’objet d’une réduction en fonction de la conduite. Au terme de la seconde année d’assurance, elle sera de 50 % maximum et de 25 % la troisième année. La surprime sera entièrement supprimée à partir de la quatrième année.

Les astuces pour payer une assurance auto moins cher

La quête d’une offre d’assurance auto qui présente un meilleur rapport qualité/prix est de mise pour un jeune conducteur. En effet, à condition égale, ce dernier paiera sa couverture auto plus cher qu’un automobiliste ferré. Afin de contourner la tendance, notamment les effets de la surprime, il doit se déclarer comme conducteur secondaire. Cette solution est idéale pour faire baisser le montant de la prime d’assurance auto jeune conducteur. Pour cela, il suffit, par exemple, de vous déclarer avec l’assurance auto de vos parents. Certes, l’assureur peut refuser ce cas particulier, mais peut aussi l’accorder grâce à une petite majoration. Enfin, l’autre solution conseillée aux jeunes conducteurs est de souscrire une assurance auto au tiers ou une assurance auto au kilomètre. Ces couvertures sont plutôt abordables. Elles conviennent aux petits rouleurs ainsi qu’à ceux qui viennent de réussir leur permis de conduire.


mot clés :

Partager   

  
  

Articles similaires


Meilleurs articles