08 Dec 17

Usage de l’OBDclick en vue de détecter des pannes auto

Partager   

  
  

Comment détecter des pannes auto avec OBDclick ?


Avec un OBD ou Onboard Diagnostic, vous allez avoir de précieuses informations sur un véhicule récent. N’importe quel automobiliste peut effectuer ses propres recherches de panne. Ce logiciel est excellent pour vous orienter sur la réparation à effectuer : par exemple, est-ce la vanne EGR ou le catalyseur qui posent problème.

Une fois les codes erreurs détectés, vous pouvez tout simplement les effacer ou présenter votre véhicule chez un garagiste.

Connecter l’outil de diagnostic auto dans votre véhicule

Dans la majorité des véhicules, la prise de diagnostic se situe sous le tableau de bord ou à proximité de la console centrale. Dans certains véhicules, la prise de diagnostic se situe directement sous le volant ou au niveau de la trappe à fusibles.

Lire et effacer les codes défauts

Une fois la prise localisée, il suffit d’y brancher l’outil de diagnostic auto OBD. Le contact du véhicule doit être positionné sur le dernier cran avant démarrage. Dans certains cas, il faut démarrer le véhicule. Référez-vous à la notice d’utilisation pour s’assurer du bon fonctionnement de l’outil de diagnostic.

Utilisation d'OBDclick sur un smartphone

Si vous utilisez votre smartphone, Vous devez d’abord télécharger une application qui permettra d’analyser les défauts moteurs repérés sur votre véhicule. Il existe plusieurs outils de diagnostic. OBDclick a l'avantage d’être vendu à un prix raisonnable et l’application mobile est gratuite. Grâce à l’application vous allez réinitialiser les codes erreurs. C’est le grand intérêt de ce type de logiciel.

Commencez par activer votre Bluetooth. Une fois votre adaptateur défaut moteur détecté par l’application, si c’est la première fois que vous êtes sur l’application, il peut y avoir quelques menus intermédiaires qui vous demandent la langue, votre système métrique et d’autres informations générales.

L’application va vous demander de connecter votre adaptateur. La liaison se fait rapidement. Ensuite l’outil de diagnostic scanne et lit les protocoles les uns après les autres. Bien sûr c’est une étape qui ne peut pas être passée.

Marche à suivre une fois le protocole OBDclick reconnu

Une fois que le protocole est reconnu, vous pouvez rentrer dans le menu « diagnostic ». S’il l’outil de diagnostic a détectés des erreurs, elles seront listées dans l’application. Chaque défaut moteur est signalé par un code précis suivi d’une courte explication. Mais vous pouvez toujours vous rendre sur Internet pour obtenir d’avantages d’informations sur la signification des codes défauts de votre véhicule.

OBDclick permet non seulement de repérer les codes défauts mais aussi de les effacer. Une fois les erreurs corrigées, vous pouvez allumer le moteur. Normalement, si la manipulation a été faite correctement, les voyants sur votre tableau de bord seront éteints.

Avec ce type d’appareil, il ne faut pas espérer énormément de fonctionnalités supplémentaires. Si vous voulez des fonctionnalités supplémentaires, par exemple des informations par rapport à la climatisation, les paramétrages de l’autoradio ou aux airbags, il faudra investir dans un logiciel plus évolué. En revanche, ce type de produit coûte en moyenne deux cent euros.


mot clés :

Partager   

  
  

Articles similaires


Meilleurs articles